Eau et santé

L’eau douce est essentielle à la santé et au maintien des écosystèmes qui fournissent notre alimentation ainsi que d’autres biens et services essentiels. Environ 2,5% de l’eau présente sur terre est de l’eau douce, en bonne partie inaccessible.


Aujourd’hui près de 30000 personnes meurent par jour suite à des problèmes liés à l’eau. Plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à une source d’eau sûre et 2,6 milliards de personnes ne disposent pas de moyens d’assainissement satisfaisants. Le manque de moyens d’assainissement entraîne une contamination microbienne généralisée de l’eau de boisson.


La disponibilité de cette petite partie d’eau douce (dans les cours d’eau, les lacs et le sous-sol) est de plus en plus menacée par l’utilisation des terres, la déforestation, les changements climatiques et la consommation accrue d’eau douce en raison de la croissance démographique et du développement de l’industrie. En outre, la qualité de cette eau est menacée par l’augmentation de la pollution, en particulier due à l’urbanisation et à l’agriculture intensive. En protégeant les ressources en eau douce, nous préservons aussi notre santé.



Les maladies infectieuses d’origine hydrique font jusqu’à 3,2 millions de morts par an, ce qui représente environ 6% des décès dans le monde. La charge attribuable au manque d’eau, de moyens d’assainissement et d’hygiène équivaut à 1,8 million de décès et à la perte de plus de 75 millions d’années de vie en bonne santé.


Quand l'eau est-elle potable ?

L'eau est dite potable quand elle satisfait à un certain nombre de caractéristiques la rendant propre à la consommation humaine.

Les standards de référence dans ce domaine diffèrent selon les époques et les pays (et selon l'autorité en charge de cette définition dans certaines nations). Le concept de « potabilité » varie à travers le monde, fruit d'un contexte historique et culturel local. Il détermine la question de l'accès à l'eau, puisque une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain.

Pour boire et satisfaire ses besoins d’hygiène, chaque personne a besoin, chaque jour, de 20 à 50 litres d’eau ne contenant ni produits chimiques dangereux ni contaminants microbiens. Il est prouvé que les investissements en faveur de l’eau de boisson salubre et de l’amélioration de l’assainissement améliorent la santé et la productivité économique. Beaucoup reste à faire pour fournir ces services fondamentaux à une large part de la population.

Environ 1,4 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, il est devenu impératif de réduire sa consommation afin de diminuer les inégalités et de préserver ce bien précieux pour les générations futures.

 

 


Si vous souhaitez des informations sur le matériel d'économie d'eau, cliquer ci-dessous:

économie d'eau sur la douche

économie d'eau sur les robinets

économie d'eau sur les WC

et aussi

Simuler les économies d'eau, d'énergie et de CO2

Mesurer les débits d'eau


Partager