Sondage sur l'eau en France

 
LES FRANÇAIS RENOUVELLENT LEUR CONFIANCE A L’EAU DU ROBINET

La 15ème édition du baromètre TNS-SOFRES /C.I.EAU démontre que l’engouement pour l'eau
du robinet ne se dément pas. Le niveau de confiance dans la qualité sanitaire de l’eau potable,
déjà au plus haut, se renforce. Autre élément témoignant de la confiance des Français, les
déclarations de consommation d’eau en faveur de l’eau du robinet, déjà observées les années
précédentes, s’affirment encore plus nettement. La satisfaction à l'égard du service de l'eau en
France, de sa qualité et de son goût se maintient à un niveau élevé.

SÛRETE ET CONFIANCE

Une confiance au plus haut

• 86 % des sondés déclarent faire confiance à l’eau du robinet.
• 84% jugent que l’eau est sûre (vs 66% en 1996)
Normes et contrôles : une nette majorité sait que l’eau est contrôlée
• 80% des sondés savent que l’eau est contrôlée,
• 68% estiment que l’eau respecte les normes de qualité (25% disent ne pas savoir et 7%
pensent qu’elles ne sont pas respectées).
Les Français font confiance aux autorités sanitaires pour garantir la qualité de l’eau du robinet.
• 88% sont convaincus que les autorités prennent le maximum de précautions pour que les
normes de qualité de l’eau du robinet protègent leur santé.

CONSOMMATION

La proportion de buveurs exclusifs d’eau du robinet a doublé en 7 ans.

• 32% des Français déclarent boire exclusivement de l’eau du robinet (vs 16% 2003).
2 Français sur 3 déclarent boire de l’eau du robinet tous les jours
• 68% déclarent boire de l’eau du robinet «au moins une fois par jour »,
• 73% « au moins une fois par semaine »,
• 41% déclarent boire de l’eau plate en bouteille « au moins une fois par jour »,
• 50% « au moins une fois par semaine ».

SATISFACTION

Un taux de satisfaction qui reste élevé à l’égard de la qualité, du goût et du service
• 79% des Français se déclarent satisfaits de la qualité de l’eau distribuée à leur domicile,
• 3 Français sur 4 (75%) trouvent l’eau du robinet « bonne ». Les principaux reproches des non
satisfaits visent essentiellement, le chlore et le calcaire.
• 85% sont satisfaits du service public de l’eau dans leur commune.

ATTITUDES A L’EGARD DE LA RESSOURCE

Préoccupés par la préservation de l’environnement, près de 4 Français sur 5 (79%) sont
conscients de leur participation à la pollution des ressources en eau.

• La quasi totalité des Français (96%) estime que la dépollution est un élément fondamental de la
préservation de l’eau.
• 90% savent que la dépollution des eaux usées nécessite des investissements lourds.
• 1 Français sur 2 se dit prêt à payer l’eau plus chère pour que la ressource soit protégée.
• Deux tiers des Français (64%) ignorent cependant en quoi consiste la dépollution des eaux
usées : 52% imaginent que les eaux usées sont directement retraitées pour être transformées en
eau potable ; 6 % pensent qu’elles sont rejetées telles quelles dans la nature et 6% ne savent
pas.
• 87% des Français se déclarent attentifs à la quantité d’eau qu’ils utilisent chez eux, un
comportement qu’ils justifient autant par un souci d’économie que pour la préservation de
l’environnement.

PRIX

La perception d’une eau « chère » a reculé parmi les Français

• Désormais, 51% des Français jugent l’eau « plutôt chère », tandis que 38% l’estiment «plutôt
bon marché ». Or, jusqu’en 2008, l’eau était continuellement considérée « plutôt chère » par
environ 60% d’entre eux, contre quelques 30% d’avis contraires.
L’écart entre ces deux opinions (eau « plutôt chère » et « plutôt bon marché ») s’est donc
nettement resserré ces deux dernières années. Il s’élevait à 30% jusqu’en 2008, il n’est plus
que de 13% en 2010.
Les Français évaluent assez bien leurs dépenses annuelles d’eau, mais pas le prix au m3
• 75% des abonnés au service d’eau connaissent, de façon plutôt précise, le montant annuel de
leur facture.
• 66% des Français sont cependant incapables d’avancer un chiffre pour le montant d’1 m3
d’eau.

L’INFORMATION DES CONSOMMATEURS

Malgré une réelle amélioration, des efforts restent à consentir en matière d’information des
consommateurs

• Les deux tiers des Français (63%) considèrent qu’ils ne sont pas suffisamment informés sur
tous les domaines liés à l’eau. C’est nettement moins qu’il y a 15 ans (78%), mais une marge
de progression subsiste encore.
• Concernant les attentes d’informations, 51% se rapportent aux normes de qualité de l’eau
potable et 51% aux contrôles mis en oeuvre. Les questions relatives aux ressources en eau
(citées à 35%) et au prix (34/%) arrivent assez loin derrière.

 

Le baromètre C.I.EAU / TNS SOFRES, édition 2010, a été réalisé dans les mêmes conditions que les précédentes, auprès de 1954 individus
de 18 ans et plus, issus d’un échantillon national représentatif après pondération de la population française âgée de 15 ans et plus. Les
entretiens ont été menés en face à face, à domicile, du .14 janvier au 4 février 2010.