www.activeau.fr
5.0www.activeau.fr4.59

Le compteur d'eau individuel

 

 

Justification des compteurs d'eau individuels

Face à l'augmentation régulière du prix de l'eau la demande d'individualisation des compteurs d'eau se généralise. Les consommations d'eau varient de 1 à 3, voire plus dans certains cas, pour des logements de tailles comparables. Ces variations s'expliquent par des habitudes de vie différentes, usage important ou non de la baignoire, prises de douches plutôt que de bains, gestion ou non des fuites : chasses de WC, robinets qui ferment mal, etc….

La sensibilisation aux économies d'eau et d'énergie influence de nombreux copropriétaires estimant qu'un comptage global ne pousse pas suffisamment les occupants à faire les efforts nécessaires, les économies d'eau de chacun étant alors noyées dans la masse. En effet un occupant qui consomme beaucoup d'eau dans un immeuble de 15 logements se remarque, il passe inaperçu dans une copropriété de 60 logements.

Premier poste de charges individuelles (25% des charges de copropriété), la facture d'eau peut diminuer de 30 à 50% (en incluant l'économie d'énergie pour l'eau chaude) si on y est attentif. C'est alors une économie d'environ 300 € par an. A noter que l'association 60 millions de consommateurs a testé des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau par des mousseurs économiques sur les robinets et des écoplaquettes pour les WC.


Combien coute la pose de compteur d'eau ?


La mise en œuvre de compteur d'eau individuels peut être faite par une entreprise de plomberie (en cas d'achat), ou par une société spécialisée qui assure la pose, l'entretien et les relevés (en cas de location). Le coût d'un compteur varie de 80 à 200 € selon le modèle. Un contrat «location /relevé / entretien» s'élève en moyenne à 20 € par an et par compteur, pour une prestation comportant deux relevés dans l'année.



Obligation de compteur d'eau individuel ?


Le "droit au compteur individuel" dont ont parlé les commentateurs de la loi du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains (loi "SRU") ne concerne que les constructions neuves. Pour les immeubles existants à cette date, la loi oblige seulement le service des eaux à individualiser les contrats (par la pose de compteurs et la souscription de contrats individuels) quand le propriétaire de l'immeuble ou le syndicat des copropriétaires en fait la demande (voir la partie "L'individualisation des contrats"). Un obstacle a alors été levé puisque, jusqu'alors, les distributeurs s'y refusaient. Reste maintenant à convaincre les propriétaires

Depuis la loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains, la décision de poser des compteurs divisionnaire d'eau doit être prise en assemblée générale à la majorité des voix de tous les copropriétaires, la pose de compteurs divisionnaires d'eau froide doit se faire pour l'ensemble de la copropriété.


La pose de compteur d'eau des économies d'eau importantes

Aujourd'hui la maîtrise des consommations d'eau en habitat collectif est devenue un enjeu majeur. Premier poste de charges individuelles (25% des charges de copropriété), la facture d'eau peut diminuer de 30 à 50% (en incluant l'économie d'énergie pour l'eau chaude) si on y est attentif. C'est alors une économie d'environ 300 € par an. L'individualisation des compteurs d'eau passe ainsi pour permettre une plus grande maîtrise de l'eau, en responsabilisant les usagers, en limitant les fuites d'eau, en assurant une plus grande équité économique et en facilitant la gestion par les organismes bailleurs. En effet, ces derniers auront probablement moins de problèmes d'impayés, le montant général des charges étant réduit, la part " eau " étant individualisée. C'est alors aux distributeurs qu'incombera la gestion de l'eau consommée par les ménages. Dans ce processus, en établissant de nouveaux contrats directement avec le distributeur d'eau, le "consommateur-usager" devient alors un "consommateur-client" donnant à l'eau une plus grande valeur marchande. Et, par la responsabilisation de chaque consommateur dans ses usages domestiques, il devient aussi "consommateur-citoyen". A noter que l'association 60 millions de consommateurs a testé des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau par des mousseurs économiques sur les robinets et des écoplaquettes pour les WC.



Questions sur le compteur d'eau :

Qui est propriétaire du compteur ?

Le compteur appartient au service des eaux et il est loué à l'abonné. Le coût de la location et celui de l'entretien sont parfois inclus dans le coût de l'abonnement. Dans le cas contraire, ils apparaissent dans la facture sur une ligne distincte.
 
En cas de gel du compteur, qui est responsable ?

Par période de grand froid, les compteurs installés à l'extérieur peuvent geler. Les services des eaux facturent alors le coût du remplacement à l'abonné, en invoquant une clause du règlement de service comme celle-ci : "Toutes réparations de compteur dont la détérioration serait due à une cause étrangère à la marche normale du compteur (gelée, incendie etc.) sont effectuées par le service des eaux aux frais de l'abonné auquel incombe le soin de prendre les mesures nécessaires pour éviter les accidents dont il s'agit". Cette clause ne signifie pas que l'abonné est systématiquement responsable en cas de gel du compteur – ce serait d'ailleurs profondément injuste puisque c'est le service des eaux qui l'a installé –, mais qu'il le sera s'il n'a pas pris les précautions complémentaires qui s'imposent en cas de refroidissement.

Par exemple, la cour d'appel de Rennes a considéré que l'abonné qui avait pris soin de fermer le robinet du compteur en son absence, de purger l'installation et d'entourer le compteur de matières isolantes, n'était pas responsable si le compteur avait malgré tout gelé (CA Rennes, 1er octobre 1991, SNC Cise Ouest c/ Gloux, arrêt n° 595, rôle n°430/90).
 
Des compteurs peu ou mal entretenus ?

 Le compteur d'eau, symbole de la marchandisation de l'eau est de plus en plus présent sur le territoire français puisque chacun à l'obligation de surveiller sa consommation. Cependant, un compteur d'eau se dérègle avec le temps et l'âge. Cela peut venir de l'usure, des résidus de calcaire, de l'acidité du liquide etc… Il est donc nécessaire d'entretenir son compteur et de veiller à ce qu'il ne se dérègle pas. Les compteurs d'eau sont en général facturés aux usagers par les entreprises en délégation de service public. Cela a, au fil du temps, amené à plusieurs dérives sur l'entretien des compteurs d'eau.

En effet, en France, la durée d'amortissement d'un compteur va de 12 à 15 ans. Cependant, la durée de vie moyenne d'un compteur peut arriver jusqu'à 25 ans. Sur certaines communes, comme par exemple à Canteleu près de Rouen, les usagers ont eu la mauvaise surprise de découvrir que certains d'entre eux payaient leur compteur, facturés par la Lyonnaise des Eaux, depuis 52 ans. Sur l'ensemble de la commune, 42% des compteurs avaient plus de 14 ans et deux avaient 52 ans. Cela signifie que 2570 foyers d'usagers surpayaient donc leur eau par ce simple moyen. Ce scandale n'est malheureusement pas un cas isolé en France. L'entretien et l'amortissement des compteurs d'eau reste très opaques. Il faut donc mobiliser les citoyens pour qu'ils incitent leurs élus à plus de transparence sur la facture d'eau mais aussi concernant l'entretien des compteurs, afin de payer le service de l'eau à un prix juste, sans surfacturation
                                                                                          

Amphiro A1

compteur  d'eau intelligent pour la douche

Jusqu'à 30% d'économie d'eau et production d'eau chaude.

L'amphiro A1 est un moniteur en temps réel de la consommation d’eau et d’énergie  intelligent pour la douche. Une étude menée en  2013 auprès de 700 ménages a révélé que les foyers utilisateurs économisaient en moyenne 440 kWh annuels d’énergie de chauffage, et 8500 litres d’eau. Ceci représente une économie d’environ 30% sur la facture d'eau et production d'eau chaude pour un foyer . Car le lien entre la mesure affichée et le comportement est évidente pour le consommateur, qui peut le modifier instantanément.
amphiro a1 : l'interface homme machine

Pendant la douche, le moniteur affiche en permanence deux informations : la température de l’eau (1), et le nombre de litres consommés depuis le début de la douche (2). Une animation (3) matérialise la consommation croissante : un ours polaire voit sa banquise fondre progressivement, jusqu’à se trouver dans l’eau.

A la fin de chaque douche, le moniteur affiche en alternance les Wh ou kWh consommés, le nombre total de litres et un code énergétique. Ce code contient le nombre de douches prises, les températures et la consommation d’eau cumulée de maximum 150 douches. Amphiro AG vient de lancer un portail en ligne où l’utilisateur peut saisir son code (une fois par mois environ), ce qui lui permet de connaître les valeurs moyennes et la tendance de ses consommations, et de se comparer à d’autres foyers (de façon anonyme).


       

        
Amphiro s'adapte sur tout flexible de douche standart

L'Amphiro a1,  se monte facilement et sans outils entre le flexible et le pommeau de douche n’utilise pas de piles mais fonctionne grâce à l’énergie de l’eau, dès que celle-ci se met à couler.
 
Quand l’eau s’arrête, le compteur s’interrompt aussitôt, par exemple pendant le savonnage. Si l’eau est ensuite rouverte en moins de 3 minutes, le compteur reprend là où il s’était arrêté. Si la coupure dure plus de 3 minutes, ce sera considéré comme une nouvelle douche.



 



 

       amphiro a1 : l'interface homme machine        

  Si vous souhaitez des informations sur le matériel d'économie d'eau, cliquer ci-dessous:

eau économisée sur la douche

eau économisée sur les robinets

eau économisée sur les WC

et aussi

Simuler les économies d'eau, d'énergie et de CO2

Mesurer les débits d'eau

N'hésitez pas à contacter activeau pour tout information.


Partager


Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Recevez notre lettre d'informations.

Code promotionnel