Err

Le spécialiste des économies d'eau et d'énergie
Actualités

Tap, une start-up qui veut être le Google de l’eau potable

31 oct. 2018


Le fondateur et ancien PDG de MakeSpace, Samuel Rosen, est prêt à lancer sa prochaine entreprise, qui n’a que peu ou rien à voir avec l’économie à la demande. Cette fois, Rosen s’intéresse au monde de l’eau. Il a ainsi décidé de lancer une nouvelle start-up, baptisée Tap.

Tap vise à être le premier moteur de recherche mondial dédié à l’eau portable. Les bouteilles d’eau en plastique sont, à bien des égards, le fléau de la planète. Les enjeux environnementaux sont aujourd’hui au cœur de toutes les discussions. La plupart des entreprises se veulent actuellement plus responsable.

Un outil permettant de trouver de l’eau potable

Plus de 90 % de l’impact environnemental des bouteilles d’eau en plastique survient lors de la fabrication. The Guardian a d’ailleurs annoncé que plus d’un million de bouteilles en plastique ont été vendues par minute dans le monde entier en 2016.


Dépolluer l’eau avec des algues

18 oct. 2018
 
Des micro-algues pour filtrer les eaux usées en Inde, c'est le principe du projet Newater.


L’idée a germé lors d’un stage à New Delhi. Marie Etlin est frappée par les difficultés d’accès à l’eau potable et de traitement des eaux usées.

Alors étudiante à l’école de design de Nantes, elle réfléchit à une solution à la fois esthétique et pratique, pour améliorer le quotidien des habitants. Ce projet, c’est Newater. Un système qui dépollue l’eau grâce à des micro-algues, installées dans des alvéoles en bambou, en façade des immeubles. Ces algues se nourrissent des impuretés de l’eau. Coup double : elles servent aussi d’isolant phonique et thermique, dans une ville bruyante qui peut connaître des températures élevées…



Macron pour des assises de l’eau plus transparentes

4 oct. 2018

 





Emmanuel Macron a annoncé des assises de l’eau pour discuter des enjeux financiers et techniques des réseaux d’eau en France. Alors qu’une consultation des élus locaux est ouverte, les auteurs de cette tribune plaident pour que soit considéré l’accès à l’eau pour toutes et tous, y compris les plus modestes.



Notre eau potable est trop chère !

21 sep. 2018

Notre eau potable est-elle trop chère ?

La donne bougera en 2020, lorsque les services d’eau passeront des communes aux intercommunalités.

Une récente étude de l’UFC Que Choisir pointe des écarts faramineux sur les prix de l’eau dans l’Ouest : de 2,94 € à 7,70 € le m3. Y a-t-il des leviers pour faire baisser les prix ? Décryptage.

Dans l’Ouest, la palme de l’eau la moins chère – assainissement compris – revient à Laval, en Mayenne, avec une facture à 2,94 € le m3. Tandis que les factures les plus salées sont à Sarzeau ou à Saint-Malo, à plus de 5 € le m3. UFC Que Choisir a recueilli plus de 1 000 tarifs en France.



Marche pour le Climat 2018

3 sep. 2018



Face à la passivité des gouvernants, au déni des puissants, seule une mobilisation massive, populaire et responsable pourra faire bouger les choses et il en faudra encore bien d'autres des manifestations pour mettre fin à la folie que nous sommes en train de vivre aujourd'hui, maintenant. Pour le climat, pour l’environnement, pour notre avenir et celui de nos enfants, n'essayons pas, faisons-le !


Piipee pour limiter les chasses d'eau

21 août 2018
piipee économie eau pour wc

Un Brésilien a inventé un produit à base d'extraits de plantes et de bicarbonate de soude qui neutralise la couleur et l'odeur de l'urine, supprimant ainsi la nécessité de tirer la chasse d'eau. Une option plus radicale que les toilettes écologiques, qui consomment trois fois moins d'eau que les procédés traditionnels.



Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Recevez notre lettre d'informations.

Code promotionnel