Selon l’observatoire des multinationales plus de 180 villes dans le monde ont choisi de mettre fin à la gestion privée de leur distribution d’eau. Paris, Johannesburg,Berlin, La Paz, Buenos Airs, Atlanta,  ou Jakarta par exemple ont remunicipalisé la gestion de l’eau, souvent sous pression de leurs électeurs, lassés de la baisse de la qualité du service et des hausses de prix pratiqués par Veolia et autre Saur, Suez.

Remunicipalisations en série