www.activeau.fr
5.0www.activeau.fr4.59
 

Consommation d' eau dans les charges de copropriété



La maîtrise des consommations d'eau en habitat collectif est devenue un enjeu majeur. Premier poste de charges individuelles (25% des charges de copropriété), la facture d'eau peut diminuer de 30 à 50% (en incluant l'économie d'énergie pour l'eau chaude) si on y est attentif. C'est alors une économie d'environ 300 € par an. L

Les enfants sont très sensibilisés à l'école primaire aux gestes économes: fermer le robinet pendant qu'on se lave les dents et préférer les douches aux bains qui peuvent être cinq fois plus consommateurs. Le minimum c'est de suivre leurs conseils.

Au delà et de façon plus globale à l'échelle de la copropriété, il est d'abord utile de savoir comment l'eau des parties communes est consommée. Un observatoire des consommations, ou bilan simplifié permettra d'éviter des conflits et une facture annuelle anormalement élevée. L'analyse exige pour commencer de mesurer les consommations communes (espaces verts, aires de lavage de véhicules, …).

Chaque tronçon du réseau sur lequel est installé un point de puisage (robinet) doit être équipé d'un compteur d'eau. Si la consommation des parties communes paraît élevé, un diagnostic plus approfondi permettra de savoir s'il y a des consommations sauvages (branchement pirate, alimentation d'un autre bâtiment ou d'une boutique n'appartenant pas à la copropriété). Les consommations communes ne doivent pas excéder 5 à 7 % de la consommation globale de l'immeuble.

Ensuite l'observatoire des consommations individuelles, permettra que chacun puisse se référer au logement de même type le plus vertueux. Si les consommations de tel appartement sortent de la norme, rien de tel que de recourir à un simulateur de consommation (cf http://www.ista.fr/) pour se comparer aux standards nationaux. Prendre conscience des postes de consommations les plus importants (durée des douches, volumétrie des chasses d'eau, etc…) permet d'engager sans aucun frais les premières actions correctrices.

Le standard national en copropriété, se situe en France aux alentours de 160 litres par personne et par jour. Une famille de quatre personnes consomment /an 150 m3 dont 50 m3 d'eau chaude sanitaire. Les compteurs communicants sont désormais devenus un standard et permettent sans rogner sur le confort de chacun, d'aider à mieux prendre conscience de ses excès de consommation. Le prestataire de comptage divisionnaire, en relevant les compteurs à distance plusieurs fois par an, voire tous les mois, peut analyser les anomalies et mettre en ligne sur le portail web les ratios qui permettront à chacun de revenir à des pratiques plus économes. Des alertes peuvent même vous être envoyées par différents canaux de communication (web, mail, sms, …) de façon a vous aider à accroitre votre sensibilité.

Enfin des conseils sont disponibles (http://www.ista.fr/), Equiper les robinets et le pommeau de douche de mousseurs qui réduisent le débit, d'éco-plaquette pour les WC, cela constitue un complément très efficace qui peut faire gagner 30 à 50% sur votre facture d'eau (en incluant l'économie d'énergie pour l'eau chaude).

Demandez enfin à votre syndic de faire équiper l'immeuble d'un service basé sur la technologie des compteurs communicants et vous donnant accès à un portail web d'aide à la maitrise des consommations, incluant des alertes signalant toute anomalie. Exiger les services modernes proposés par les sociétés de comptage divisionnaire est de votre  responsabilité.


 


Aujourd'hui la maîtrise des consommations d'eau en habitat collectif est devenue un enjeu majeur. Premier poste de charges individuelles (25% des charges de copropriété), la facture d'eau peut diminuer de 30 à 50% (en incluant l'économie d'énergie pour l'eau chaude) si on y est attentif.

Les enfants sont très sensibilisés à l'école primaire aux gestes économes: fermer le robinet pendant qu'on se lave les dents et préférer les douches aux bains qui peuvent être cinq fois plus consommateurs. Le minimum c'est de suivre leurs conseils. Et, par la responsabilisation de chaque consommateur dans ses usages domestiques, il devient aussi "consommateur-citoyen". A noter que l'association 60 millions de consommateurs a testé des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau par des mousseurs économiques sur les robinets et des écoplaquettes pour les WC.

L'objectif des économies d'eau en co propriété est double :

- préserver nos ressources, les nappes profondes, dans l'intérêt général,
- réduire la facture d'eau dans un intérêt personnel et de pouvoir d'achat sans perdre en confort.


Aujourd'hui trois types d'actions sont possibles pour préserver la ressource eau :

· détecter puis réparer les fuites et les systèmes défectueux ;

· installer du matériel d'économie d'eau préconisé par 60 millions de consommateurs ;


Quelques repères utiles pour s'y retrouver :

Consommation d'eau par jour en France :




Consommations d'eau moyennes en co propriété, collectivité, hotel, camping,.. 


Type d'établissement Ratio Remarques
Bâtiment administratif de faible capacité (5 à 30 personnes) 30 à 50 L/j/employé 4 L/j/m² de bureau S'applique à des bureaux recevant peu de public
Grand ensemble de bureaux 100 à 150 L/j/employé Grands ensembles de bureaux multi services (cantines, réception, visiteurs, etc.)
Scolaire 3 à 4 m3/élève/an en moyenne 3,2 m3/an/élève de collège en Gironde Peut aller jusqu'à 6 m3/an/élève pour les établissements techniques ou les laboratoires universitaires. En général, la consommation unitaire augmente avec l'âge des élèves.
Centres de vacances 100 L/j/personne -
Activités sportives sans douche 2 à 35 L/personne Du nettoyage seul à d'autres prestations (climatisation à eau, cafétéria, …)
Activités sportives avec douche 50 à 90 L/personne
Stade nautique / piscine 50 à 200 L/baigneur Contraintes réglementaires (minimum légal de 30L/j/baigneur)
Arrosage des espaces verts Arbuste ou vivaces: 4L/m² Gazon: 2,6 L/m² Fleurs annuelles: 5,3 L/m² Variation en fonction de la nature du sil, de l'exposition du vent …
Maison de repos et de retraite 60 à 90 m3/lit -
Restauration collective 10 à 20 L/repas préparé -
Port de plaisance 15 à 20 m3/place / an -
Stade 3000 à 5000 m3/an Variable suivant la nature du sol et sa fréquentation
Salle de sport 300 à 500 m3/an Variable en fonction de la taille, des équipements et de sa fréquentation
Salle des fêtes 220 m3/an Variable selon la fréquentation
Nettoyage des voiries et parking 5 L/m linéaire Variable selon le type de machine et le réglage
Nettoyage des véhicules 100 à 250 L/véhicule Variable suivant l'état de propreté et son volume (la valeur haute correspond plutôt aux camions)
Hydrocurage du réseau d'assainissement 20 à 30 m3/km -
Source: Guide méthodologique pour l'analyse et la réduction des consommations d'eau dans les établissements tertiaires, CREAQ

Un état des lieux des consommations (sur 3 ou 5 ans), des usages de l'eau, des évolutions de ces consommations et de ces usages suivant la saison, la fréquentation, les horaires, etc. est l'étape préalable à la mise en œuvre d'économies d'eau.
L'installation de compteurs divisionnaires par bâtiment[
1], par secteur, par usage permet notamment d'isoler les consommations d'un usage donné pour estimer sa situation initiale, puis à l'avenir de suivre les évolutions et d'apprécier au plus juste l'efficacité du système d'économie d'eau mis en place.

 

Economiser l'eau, ou du moins ne pas la gaspiller, est une affaire de tous. Les potentiels de réduction sont variables suivant l'action menée et le type d'équipements choisis. On peut agir déjà chez soi mais aussi en collectivité.


Potentiels de réductions de la consommation en eau en collectivités, hotel, camping ...


Consommation eau moyenne Potentiel de réduction Coût indicatif
Ecoles primaires Conso. moy. de référence: 3m3/élève/an, soit 16L/élève/jour pour 180 jours d'école. Moy. estimée: 20% (15%-37%), soit 0,6 m3/élève/an (1 m3=2,80€) 371 boutons poussoirs dans les écoles de Rennes: 17700 € (48€ par système), baisse des consommations de 33% 2/3 des opérations menées auraient un temps de retour inférieur à 6 mois.
Collèges 3,8m3/élève/an (prise en compte de la restauration, pas d'internat) Moy. estimée: 20% soit 0,76m3/élève/an, soit 2,10€/élève/an (base moyenne dans le bassin Loire Bretagne: 1m3=2,80€) Titre indicatif: 14000 €/lycée pour un investissement en matériel hydro économe et la pose de compteurs divisionnaires.Temps de retour moyen: 6 ans. 2/3 des opérations menées auraient un temps de retour inférieur à 6mois
Stades Lycée mixte général / technique: 3,6 m3/élève/an (internat: 4,1 m3/élève/an, sans internat: 2,6 m3/élève/an) Lycée professionnel: 6,1 m3/élève/an (internat: 6,5; sans internat: 3,9) Moy. Estimée: 20% pour l'enseignement général et 25% pour l'enseignement professionnel Soit 2 à 4,2€/élève/an (1 m3=2,80€)
Lycées Stade traditionnel (12 ou 14 douches): 3000m3/an (1000 m3/an pour l'utilisation des vestiaires et des douches, 2000 m3/an pour l'arrosage) Moy. Estimée: 20% Potentiel peut être plus important (jusqu'à 65%) Variable: de 538 € à 6445 € pour une baisse respective de la conso. De 30 à 24% Temps de retour estimé de 4 à 10 mois.
Campings Camping 200 emplacements et équipement modéré: 140L/personne Camping 200 emplacements et nombreux équipements: 200L/personne. 10 à 20% En moy. 20% soit 15 m3/logement/an NB: estimation des fuites 15 à 25% des consommations domestiques, 40% des WC auraient des fuites intermittentes, 20% des fuites au mauvais entretien des ballons d'eau chaude, …
Habitat collectif 1200 à 1600€ pour l'installation de matériel hydro économe (cas des 2 campings) Temps de retour: 6 à 10 mois d'ouverture. 80 m3/logement/an Variable (climat, surfaces, végétation, …) Exemple: Saint Maixent l'Ecole: 3,5 m3/hab./an Nantes: 1,4 m3/hab./an
Espaces verts Potentiel important et variable Exemple: Lorient a diminué de 97% la consommation d'une fontaine à eau perdue en mettant un circuit fermé. Nancy a réduit la consommation de 25% en 3 ans Variable Dans 90% des cas, le temps de retour est inférieur à 2 ans. Il bénéficie seulement à l'occupant. 14,3 m3/emploi/an
Bâtiments administratifs Estimation: 20% - -
Source: issue de l'étude sur les économies d'eau dans le bassin Loire-Bretagne, 2005, OIEau

Certaines structures sont limitées dans leurs actions d'économie d'eau du fait des contraintes sanitaires (exemple: hôpital,


  Si vous souhaitez des informations sur le matériel d'économie d'eau, cliquer ci-dessous:

eau économisée sur la douche

eau économisée sur les robinets

eau économisée sur les WC

et aussi

Simuler les économies d'eau, d'énergie et de CO2

Mesurer les débits d'eau

N'hésitez pas à contacter activeau pour tout information.


Partager


Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Recevez notre lettre d'informations.

Code promotionnel