www.activeau.fr
5.0www.activeau.fr4.59

Quelle est la répartition de l’eau dans le monde ?

 

Quelle est la répartition de l’eau dans le monde ?

 

 

La ressource en eau potentiellement disponible est estimée entre 10.000 et 12.000 km3 par an. La situation ne semble donc pas critique à l’échelle mondiale.

 

Cependant, les précipitations et les écoulements terrestres sont mal répartis sur l’ensemble du globe. Certaines régions reçoivent beaucoup plus d’eau que d’autres, la répartition des ressources s’en trouve très inégale et certains pays souffrent d’un manque notable d’eau.

 

9 pays se partagent 60 % des réserves mondiales d’eau

80 pays souffrent de pénuries ponctuelles

28 pays souffrent de pénuries régulières

1,5 milliards d’habitants n’ont pas accès à l’eau potable

2 milliards d’habitants sont privés d’installations sanitaires

1,6 million d'enfants meurent chaque année de diarrhée, due principalement à la mauvaise qualité de l'eau et au manque d'assainissement


La situation hydrologique en France n’est pas encore critique. Nos ressources en eau restent suffisantes, mais très inégales et c’est réellement ce qui pose problème. Nous bénéficions en moyenne de 480 milliards de m3 d’eau pluviale par an. Le stock des eaux souterraines est évalué à environ 2000 milliards de mètres cubes, et celui des eaux de surface stagnantes (lacs naturels, grands barrages et étangs) à 108 milliards de mètres cubes.

Le potentiel d'économie d'eau n'est pas à ce jour très connu, notamment dans les pays industrialisés très consommateur d'eau. En France, les esprits s'ouvrent grace notamment à l'association 60 millions de consommateurs, qui dans son numéro de juillet 2011, teste des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau part des mouseurs économiques sur les robinets et des écoplaquettes sur WC. 


Plus d'un cinquième de l'eau consommée sur la planète est englouti par des produits destinés à l'exportation. Et en important de la sorte des biens intensifs en eau, les pays développés augmentent les pressions sur des zones fragiles souvent dépourvues de politiques de conservation de cette ressource rare.

Résultat : entre 1996 et 2005, 9 087 milliards de mètres cubes d'eau ont été consommés chaque année à travers la planète. L'agriculture en a englouti 92 %, notamment du fait de l'irrigation intensive des céréales telles que le maïs, le blé ou le riz (27 % de l'utilisation d'eau douce), ainsi que de la production de viande (22 %) et de produits laitiers (7 %).

Les Etats-Unis, qui ne représentent que 5 % de la population mondiale, constituent le troisième consommateur d'eau douce (1 053 milliards de m3 par an), après les beaucoup plus peuplées Chine (1 207 milliards de m3) et Inde (1 182 milliards de m3). Ramenée par habitant, la consommation américaine d'eau s'élève à 2 842 m3 annuels, contre1 089 m3 pour la Chine, 1 071 m3 en Inde et 1 385 m3 en moyenne mondiale, comme le montre la carte de la consommation d'eau de chaque pays, par an et par habitant :



Au-delà de la consommation directe d'eau, pour un usage domestique ou agricole, le cœur de la problématique tourne autour du concept d'eau virtuelle, c'est-à-dire de la quantité d'eau utilisée pour fabriquer un bien de consommation. Environ un cinquième de l'eau consommée dans le monde est ainsi de l'eau virtuelle, échangée entre les pays sous forme de produits agricoles ou industriels.

C'est notamment le cas des produits alimentaires. Un kilo de bœuf nécessite ainsi 15 500 litres d'eau,un kilo de porc, 4 900 litres, le poulet, 4 000 litres, le fromage, 4 900 litres et le riz, 3000 litres.  En les important, les pays consommateurs sous-traitent à la fois la production alimentaire mais aussi les risques environnementaux et économiques qui peuvent découler de la surexploitation de réserves limitées en eau.

Cette carte montre les importations nettes en eau virtuelle et la direction des flux les plus importants (supérieurs à 15 milliards de m3 par an), liés au commerce de produits agricoles et industriels, entre 1996 et 2005 :


Les pays les plus dépendants de ces ressources sont, comme on pouvait s'y attendre, les îles et les régions désertiques : Malte, qui dépend à 92 % de l'eau virtuelle, le Koweït (90 %), la Jordanie (86 %) et Israël (82 %). Mais certains des pays qui possèdent les plus vastes ressources en eau au monde importent aussi de larges quantités d'or bleu. Le champion de la consommation est les Etats-Unis, qui importe 234 milliards de m3 chaque année. Suivent le Japon, qui importe 127 milliards de m3, l'Allemagne (125), la Chine (121), l'Italie (101), le Mexique (92) et la France (78).

De l'autre côté de la balance, les pays qui exportent le plus d'eau virtuelle sont les Etats-Unis qui, avec 314 milliards de m3 par an compense plus que largement ses importations, la Chine (143 milliards de m3 par an), l'Inde (125) et le Brésil (112).

Au final, les auteurs de l'étude, Arjen Hoekstra et Mesfin Mekonnen, ne proposent pas de solutions directes pour limiter la consommation d'eau, virtuelle ou pas. Ils font surtout valoir que cartographier de manière précise l'empreinte eau de l'humanité permet aux Etats de connaître les risques de dépendances qu'ils encourent alors que la diminution des ressources devient une préoccupation internationale.

 

Quelques ordres de grandeur de l'eau sur Terre

 

Si toute l'eau présente sur Terre (océans, calottes polaires et glaciaires, lacs, rivières, eaux souterraines, vapeur d'eau) était concentrée dans une sphère, celle-ci aurait un diamètre de seulement 1385 km. C'est à peu près la distance qui sépare Paris (France) d'Alger (Algérie), c'est donc relativement peu! Cette sphère aurait un volume d'environ 1386 millions de kilomètres cube qui contiendrait environ 1,38 x 1024 litres d'eau, vertigineux...

Environ 12 900 km3 d'eau, principalement sous forme de vapeur d'eau est en suspension dans l'atmosphère. Si toute cette eau venait à précipiter sur Terre, notre planète serait recouverte uniformément d'un peu plus de 2,5 cm d'eau!

Chaque jour, 1170 km3 d'eau s'évapore ou est transpirée (par les animaux et plantes) dans l'atmosphère.

En ce qui concerne l'eau douce liquide, la majeure partie est présente dans le sol et le sous-sol, bien plus qu'en surface (lacs et rivières). Ainsi, plus de 8400 000 km3 d'eau douce sont stockés dans la croûte continentale, la plupart dans les 800 premiers mètres de la surface terrestre. Mais ce sont bien sûr les glaciers et les calottes polaires qui contiennent le plus d'eau douce: quelque 29200000 km3, soit 68% de l'eau douce sur Terre!

Toute l'eau sur terre dans une bulle!
Et si on représentait toute cette eau qui nous semble abondante sous la forme d'une sphère en regard de la Terre ? C'est ce travail qui a été réalisé par des scientifiques de l'USGS et le résultat est édifiant !

 
volumes eau terre
 
 Cette représentation montre des sphères de différentes tailles par rapport à la Terre. Leur volume est fonction de l'eau qu'elles contiennent.

La plus grande sphère représente l'ensemble de l'eau présente sur Terre: elle n'est pas bien grosse par rapport au volume de notre planète.

La sphère de taille intermédiaire symbolise le volume d'eau douce liquide présente dans les eaux souterraines, les marécages, les rivières et les lacs. Son volume est d'environ 10633450 km3 et son diamètre de seulement 272,8 km. C'est bien cette sphère qui représente l'eau directement disponible pour tous les êtres vivants de notre planète, celle que nous buvons et que nous utilisons tous les jours pour notre toilette et nos activités. Rappelons que 99% de cette eau demeure inexploitable, enfouie dans les profondeurs du sous-sol.
 

Enfin, la petite bille bleue restante, à peine visible, représente l'eau douce contenue dans tous les lacs et rivières de notre planète. Son volume est de 93,113 km3 pour un diamètre d'environ 56,2 km. Il s'agit bien de l'eau de surface, directement exploitable par l'Homme.

Cette représentation donne une dimension tout à fait différente au qualificatif de «planète bleue». Nous pouvons ainsi mesurer combien l'eau immédiatement disponible devient très limitée et donc précieuse.Il nous incombe à tous de préserver la qualité de cette eau et d'en faire le meilleure usage possible.

Pour information ,l'association 60 millions de consommateurs, dans son numéro de juillet 2011, teste des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau part des mouseurs économiques sur les robinets et des écoplaquettes sur WC.

 
 

Répartition de l'eau sur Terre

Source Volume (en km3) Pourcentage d'eau douce Pourcentage d'eau
Océans, Mers, & Baies 1,338,000,000 -- 96,54
Calottes glaciaires, Glaciers & neiges permanentes 24,064,000 68.6 1.74
Eau souterraine 23 400 000 -- 1.69
Eau douce 10 530 000 30,1 0,76
Saline 12,870,000 -- 0.93
Humidité du sol 16,500 0.05 0.001
Glace et permafrost 300 000 0,86 0,022
Lacs 176 400 -- 0.013
Eau douce 91,000 0.26 0.007
Eau salée 85,400 -- 0.007
Atmosphère 12,900 0.04 0.001
Marécages 11 470 0,03 0,0008
Rivières 2,120 0.006 0.0002
Organismes vivants 1 120 0,003 0,0001
 


Si vous souhaitez des informations sur le matériel d'économie d'eau, cliquer ci-dessous:

économie d'eau sur la douche

économie d'eau sur les robinets

économie d'eau sur les WC

et aussi

Simuler les économies d'eau, d'énergie et de CO2

Mesurer les débits d'eau


Partager


Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Recevez notre lettre d'informations.

Code promotionnel